Question N° 8880 : Coût de mise en œuvre du RGPD

Coût de mise en œuvre du RGPD

Mme Émilie Guerel appelle l’attention de M. le ministre de l’action et des comptes publics sur les conséquences que pourrait engendrer l’application du règlement général de la protection des données (RGPD) sur les collectivités territoriales. Le RGPD, applicable depuis le 25 mai 2018 à toute entité manipulant des données personnelles, dont les collectivités territoriales, nécessite une mise en conformité, qui a potentiellement un coût. En effet, alors que la création d’une dotation visant à aider les collectivités à la mise en œuvre du RGPD a déjà été écartée, car contraire à l’article 40 de la Constitution ainsi qu’à la procédure budgétaire définie dans la loi organique n° 2001-692, relative aux lois de finances, il n’en demeure pas moins que la question du financement, notamment par les communes les plus petites et dont les budgets sont déjà ténus, est une réalité qui mérite d’être abordée concrètement. Il est régulièrement objecté aux collectivités qu’un accompagnement de la CNIL peut leur être apporté. Si elle est indispensable, cette mesure ne constitue en rien une réponse aux difficultés financières que pourront rencontrer certaines collectivités dans la mise en œuvre du RGPD. C’est pourquoi elle souhaite savoir si le Gouvernement entend apporter des solutions concrètes aux collectivités ayant des difficultés à financer la mise en œuvre du RGPD.