Question écrite n°02-00148 : Agressions à l’encontre des sapeurs-pompiers

Mme Emilie Guerel attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur, sur l’augmentation des agressions commises à l’encontre des sapeurs-pompiers.

Selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), le nombre d’agressions de pompiers déclaré a plus que triplé (+213%) entre 2008 et 2017. Le nombre d’agressions en France s’élève désormais à 2813 (soit, en moyenne, 6 pompiers agressés pour 10.000 interventions), contre 2280 en 2016 (5 pour 10.000).

Le 4 septembre 2018, le décès en service d’un sapeur-pompier de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris rappelle les dangers encourus en intervention. Les sapeurs-pompiers doivent désormais affronter une multitude de types d’agressions différents au quotidien sur des territoires de plus en plus caractérisés par la violence.

Se félicitant de l’expérimentation des caméras-piétons dès 2019 (loi n° 2018-697 du 3 août 2018 relative à l’harmonisation de l’utilisation des caméras mobiles par les autorités de sécurité publique), cette mesure contribuera à apaiser certaines situations. Toutefois, elle ne pourra pas, à elle seule, répondre à l’importance de la problématique de ces agressions.

Aussi, elle souhaiterait savoir quelles mesures le Gouvernement entend mettre en oeuvre afin de garantir la sécurité des sapeurs-pompiers.