Question écrite n°02-00147: Amélioration de la santé visuelle des personnes âgées en perte d’autonomie

Mme la députée Emilie Guerel appelle l’attention de Mme la Ministre des Solidarités et de la Santé sur l’amélioration de la santé visuelle des personnes âgées en perte d’autonomie.

A l’heure où le Gouvernement a annoncé la prise en charge à 100% des accès à des soins dans le domaine de l’optique notamment, l’organisation de la filière visuelle peine à donner accès aux soins nécessaires aux personnes âgées en perte d’autonomie.

En effet, selon une étude récente de l’Inserm Aliénor, ce sont près de 40 % des sujets âgés de plus de 78 ans qui ne bénéficient pas d’un équipement optique adapté à leurs besoins.

Si, depuis 2017, les opticiens sont autorisés à réaliser des tests d’acuité visuelle dits de « réfraction », l’application de ce dispositif se limite aujourd’hui à la seule « enceinte du magasin d’optique-lunetterie » ou à un local y attenant.

Or, les personnes âgées hébergés au sein d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ne peuvent se déplacer seules vers les lieux de consultation ou de soins. Leur état nécessite une mobilité accompagnée, ce qui n’est ni compatible avec le nombre de soignants en EHPAD ni possible pour toutes les familles des résidents.

Il conviendrait ainsi d’ouvrir les EHPAD pour que les professionnels de santé et de soins puissent venir à la rencontre de leurs résidents, pour ne pas que des personnes âgées en perte d’autonomie aillent au-devant du monde médical.

Dès lors, elle souhaiterait savoir ce que le Gouvernement compte mettre en œuvre pour permettre aux opticiens de contrôler sur place, au sein des EHPAD, l’acuité visuelle des personnes âgées en perte d’autonomie.