Intervention de Mme la députée Emilie Guerel dans l’hémicycle lors de la Discussion Générale sur la Proposition de loi visant à adapter l’organisation des communes nouvelles à la diversité des territoires

Mercredi 10 juillet, en séance publique, Mme la députée est intervenue lors de la Discussion Générale portant sur la proposition de loi visant à adapter l’organisation des communes nouvelles à la diversité des territoires.

Intervention de Mme la députée Emilie Guerel dans l’hémicycle lors des débats sur la Proposition de loi relative à la Haine sur Internet

Mercredi 03 juillet, en séance publique, Emilie Guerel est intervenue lors des débats portant sur la Proposition de loi relative à la Haine sur Internet. Sur le modèle de la loi allemande, en application depuis le 1er janvier 2018, tendant à renforcer l’application de la loi sur les réseaux sociaux, l’article 1 de la présente Proposition de loi impose aux opérateurs de retirer ou de rendre inaccessible dans un délai maximal de 24 heures après notification.

Rapport de la Commission d’enquête sur la « lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France » dont Madame la députée Emilie Guerel a été la Vice-Présidente

La Commission d’enquête sur la « lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France », dont Madame la députée a été la Vice-présidente, a été créée par l’Assemblée nationale le 11 décembre 2018. Le rapport de cette Commission d’enquête a été voté, à l’unanimité par ses membres, le jeudi 06 juin 2019.

Madame Emilie Guerel adresse une question à Monsieur Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education nationale et de la jeunesse portant sur le lancement du Service National Universel

La France a besoin de citoyens solidaires, responsables et engagés. Depuis dimanche dernier, 2 000 jeunes expérimentent le Service National universel dans 13 départements pilotes. Ils sont, pour deux semaines, les pionniers de la République.

Intervention de Mme Emilie Guerel dans l’hémicycle lors des débats sur la proposition de résolution tendant à modifier le Règlement de l’Assemblée nationale

Cet article porte, d’une part, sur la discussion générale d’un texte et, d’autre part, sur le temps législatif programmé. Aujourd’hui le déroulé de la discussion d’un texte ne parait pas satisfaisant pour deux raisons. D’abord, parce que la succession de nombreux orateurs crée un effet tunnel qui finalement rallonge inutilement la phase parlementaire. Ensuite, par ce qu’il y a un foisonnement d’expressions qui nuit à la lisibilité de nos débats et à la clarté de la parole pour le citoyen.